CP

En CP, nous apprenons à lire avec Annabelle la coccinelle.

Grâce à elle, les sons, les syllabes, le décodage et la lecture n’ont plus de secret.

Et devinez comment nous commençons chaque matinée ?

En chansons !

Durant toute l’année, nous allons apprendre 64 chants et comptines qui correspondent au son étudié.

Chanter, lire, écrire, compter,

Réfléchir, se concentrer

Mais aussi

Dessiner, colorier, imaginer,

Se muscler, courir, sauter,

Sans oublier de souffler son année passée

Avec un bon gâteau et 7 bougies allumées !

Se sentir bien dans la classe, grandir, s’épanouir,

Venir avec plaisir et toujours avec le sourire…

Susciter la motivation et l’envie de bien travailler,

Encourager l’effort et la persévérance

Prendre conscience qu’aller à l’école, c’est une chance !

Lever les yeux ! Nous sommes en haut !

Notre coin bibliothèque pour lire, se reposer et aussi rêver…

Sport au gymnase avec Evelyne… Le lancer de coussins commence !

Les petits jardiniers – Octobre 2017

La méditation en CP

« J’ai vu des écoles connaître un changement à 180 degrés grâce à la méditation. Il ne s’agit pas d’un remède de surface : les jeunes qui méditent, ne serait-ce qu’une fois par semaine, apprennent à plonger en eux-même et une vraie force s’anime en eux. » David Lynch

Voici 2 ans que je pratique la méditation dans ma classe. Pourquoi ?

Tout simplement parce que j’avais besoin de trouver un moyen facile, rapide et efficace qui calme les enfants durant certains moments de la journée.

Quel est l’enjeu de cette pratique ? Etre plus concentré, plus disponible pour les apprentissages et apprendre la bienveillance.

« Depuis quelques années : le manque d’attention se fait ressentir chez les élèves. On peut le regretter mais on peut aussi accepter ce fait et tenter d’y remédier ». Jeanne Siaud-Facchin

L’esprit, à l’image du corps, peut être entraîné. Apprendre à maîtriser un esprit dissipé passe par quelques exercices qu’il est possible d’intégrer à la vie de la classe.

L’objet de cette pratique, c’est d’apprendre à ramener son esprit à ce qui se passe dans le moment présent. C’est développer l’attention dans l’immobilité : la conscience de la respiration, la conscience des sensations du corps (notamment des zones de tensions), des perceptions de nos organes des sens, et des pensées qui défilent dans la tête.

Dans notre classe, la méditation est guidée par la voix d’une grenouille. Nous utilisons la méthode décrite par l’auteur néerlandais Eline Snel : « Calme et attentif comme une grenouille ».

La pratique de l’arrêt est un exercice qui permet d’entraîner son esprit à revenir à soi en s’appuyant sur la respiration.

« Il peut être intéressant de considérer que chaque enfant vient travailler en classe avec son propre vacarme intérieur qui lui donne plus ou moins de disponibilité pour ce que nous, enseignants, avons à lui proposer comme apprentissage. Il vient avec ses peurs, avec ses colères, avec ses frustrations, avec ses désirs. Dans certains cas, ces émotions peuvent être particulièrement envahissantes et très handicapantes pour les apprentissages ». Jeanne Siaud-Facchin

Alors, chaque jour, à un moment où je sens que l’agitation monte, la grenouille nous invite à nous calmer, à méditer. En moins d’une minute, il n’y a plus de bruit, comme par magie !

Chacun trouve sa position dans laquelle il se sent bien. Le blouson, la veste sert de coussin, ou de tanière sous laquelle on trouve un refuge. Les yeux se ferment rapidement. Au début, certains vérifiaient bien que je fermais également les yeux…La grenouille nous demande de nous focaliser sur notre corps, notre respiration afin d’accéder à un bien-être qui permet de voir passer ses pensées. C’est une vraie pause qui apaise tellement qu’un tiers de la classe peut s’endormir…

Ha, ça fait du bien ! J’ai bien dormi. Je suis plus calme.

« L’introduction de la méditation à l’école devrait être inscrite au programme de l’éducation nationale. C’est de l’éducation préventive qui ne nécessite aucun moyen ni aucun poste supplémentaire et qui permettrait d’enrayer tellement de difficultés scolaires » Jeanne Siaud-Facchin (psychologue clinicienne)

Cette année, des p‘tits artistes s’invitent en CP…

Dessins d’automne à partir de feuilles à découper et coller

Dessins réalisés avec une feuille à gratter noire sur un fond argent

Préparons et vivons ensemble le 8 Décembre…

Chaque enfant de notre école est une petite lumière…

Quand Noël approche…

Chaque enfant a monté son sapin de Noël en carton pour le peindre et le décorer

N’oublions pas le goûter de Noël avant les vacances… C’est la fête !

14 février 2017. En récréation, vive les jeux dans la terre… On patouille, on grattouille, et on imagine de belles histoires !

16 février 2017. Atelier mArtmelade

Les matières récupérées (boîtes de conserve et journaux ou magazines) servent à confectionner un pot rempli de fleurs de toutes les couleurs !

Merci à Alexandra et Mathilde de m[ART]melade (séance de découverte offerte) : Nous avons passé un excellent moment !

17 février 2017. Dessins après avoir taillé nos crayons… on récupère la matière !

14 Mars 2017. Projet d‘Arts : Naissance d’une ville…

La construction d’une ville à partir de la récupération de boîtes de toutes sortes : gâteaux, pâtes, mouchoirs, briques de lait, etc.