CP

Bienvenue sur la page des CP. Je m’appelle Joséphine Borel j’ai été enseignante en CM2, CP et en Moyenne section. A Saint Claude j’ai passé 5 ans en maternelle où j’ai eu la joie de construire et mettre en œuvre la méthode Montessori. Depuis la rentrée 2018 me voici de retour en CP, enrichie de ce que j’ai pu vivre aux cours des dernières années en maternelle.

Dans les lignes qui vont suivre, vous trouverez le déroulement d’une journée dans notre classe, ponctué d’explications sur le matériel ou les méthodes que j’utilise.

Si la classe de CP est une classe charnière dans la scolarisation de nos élèves, elle est aussi un peu  magique et pleine d’enthousiasme. C’est le moment des apprentissages fondamentaux et tant attendus de la lecture, de l’écriture et de la numération : leurs yeux brillent lorsqu’ils positionnent avec attention leur petits doigts sur le stylo plume, des sourires d’émerveillement et de stupéfaction s’affichent sur leur visage lorsqu’ils déchiffrent un mot et réalisent qu’il a du sens ou encore leur fierté éclate en jouant avec les grands nombres.

Tout cela entretient une motivation déjà bien présente et si précieuse pour avancer avec confiance.

La vie de la classe est également très importante, nous gardons des rituels et cultivons la bienveillance pour apprendre à vivre ensemble dans un climat et un environnement serein.

Nous commençons notre matinée par un accueil personnalisé : sur une petite chaise à l’entrée de la classe, j’aime prendre le temps d’accueillir chaque élève. Nous nous saluons en nous offrant mutuellement  un beau sourire et, nous regardant dans les yeux, nous formulons une jolie phrase de bienvenue.

Puis nous poursuivons avec quelques rituels de classe où, à tour de rôle , chacun a une responsabilité : cantine, météo, date etc…( nous comptons minutieusement chaque jour travaillé à l’aide de l’allumette utilisée lors de la prière et nous faisons nos paquets de 10 pour faciliter le comptage …tout est prétexte aux apprentissages…ainsi nous fêterons dignement le centième jour d’école !…tout est aussi prétexte pour passer de bons moments ensemble !)

Puis vient le temps de la prière durant lequel nous nous recueillons et nous confions notre journée au Seigneur en lui quémandant la grâce d’apprendre à faire grandir la charité entre nous dans un climat de bienveillance. C’est un temps important pour moi aussi pendant lequel je demande au Seigneur la grâce d’accomplir avec justesse ma tâche d’enseignante en prenant soin de chacun de vos enfants. J’y puise aussi des grâces de patience !

Ensuite, vient le temps de la lecture, avec les petites chansons d’Annabelle : découverte d’un son puis de ses différentes calligraphies. Pour l’apprentissage de la lecture, j’utilise la méthode « En route vers l’écriture »  pratiquée depuis près de dix ans dans notre école associée à la méthode gestuelle Borel-Maisonny. C’est une méthode syllabique, qui impose un rythme d’apprentissage collectif de deux sons par semaine à travers de petits exercices. Le son est systématiquement assimilé avec des lignes d’écriture pour acquérir de la fluidité et un geste correct.

A ces apprentissages collectifs, j’ai à cœur de proposer des ateliers montessoriens aux enfants. Ces ateliers sont pratiqués en autonomie et sont adaptés à la progression de chacun. On retrouve par exemple les lettres rugueuses qui permettent à l’enfant de mémoriser les lettres de façon sensorielle, l’alphabet mobile qui lui permet de restituer le son qu’il entend sans avoir la contrainte de l’écriture ou encore les pochettes de dictée qui favorisent l’enrichissement du vocabulaire et l’apprentissage des difficultés orthographiques.

Ce temps de découverte d’un son et d’assimilation par des exercices est suivi par une récréation bien méritée.

Puis, vient le temps des mathématiques. J’utilise la méthode Singapour qui est une approche très concrète des mathématiques avec un fichier aéré et progressif. Elle favorise le raisonnement et chaque notion se construit à partir de manipulations. Des exercices sont pratiqués tous les jours.

Là aussi, du matériel montessorien autocorrectif vient compléter les apprentissages  (les barres rouges et bleues pour travailler les compléments à dix , le jeu de la banque pour ancrer la différence entre unité dizaine centaine et millier afin d’intégrer le système décimal ou encore les tables de Seguin pour travailler le sens des nombres et à cela on ajoutera des ateliers permettant d’appréhender progressivement les calculs, le sens des quatre opérations et de mémoriser les tables d’addition et de soustraction, les timbres pour poser ses premiers calculs ect..).

Ces pédagogies Singapour et Montessori ont en commun l’idée d’appréhender une difficulté à la fois dans l’apprentissage. Ce sont donc des méthodes très progressives, qui permettent à l’enfant de prendre confiance en lui.

Puis vient le temps du déjeuner, bien mérité également !

Au retour, il est proposé un petit temps calme d’une vingtaine de minutes pendant lequel j’entends les enfants lire individuellement. Ils reprennent ensuite leurs cahiers pour corriger ce qui n’était pas juste le matin. Une fois les corrections faites, ils vont librement vers les ateliers Montessori qui leur correspondent.

Après la récréation, nous avons un temps de découverte du monde, de poésie, d’art plastique, de comptines, ou encore d’apprentissage de la culture à travers une approche sensorielle, ludique et créative.

Tous les soirs, nous prenons soin de la classe. Les enfants nettoient leur table grâce au matériel de vie pratique et effectuent leurs responsabilités (passer le plumeau pour faire la poussière, vider la poubelle, arroser les plantes, éteindre les lumières…)

Et voilà notre journée d’école bien remplie qui s’achève par un sourire ou un « merci pour cette belle journée » ou encore un « au revoir et à demain ».

C’est alors le temps des corrections, des préparations et des constructions qui s’amorce pour la maîtresse tandis que les enfants ont pour tâche de ne jamais omettre leur lecture quotidienne du soir pour favoriser le plaisir de la lecture !